Edito

Devant la litanie de conflits militaires, de guerres civiles et d’attentats, la promotion des droits de l’homme semble parfois dérisoire.

Les périls financiers et écologiques devraient conduire à d’avantage de solidarité entre les peuples mais le climat mondial demeure à l’absurde renforcement des antagonismes ethniques,  identitaires et religieux.

La France n’échappe pas à ce risque de fragmentation de la société qui devient de plus en plus violente et connaît une perte sans précédent des repères avec une libération de la parole raciste et antisémite, une constance des discriminations et l’affaiblissement du principe de laïcité.

Les menaces qui pèsent sur la cohésion nationale et l’idéal républicain de fraternité commandent de repenser l’anti-racisme qui a souvent péché par excès d’angélisme.

L’exacerbation outrancière du droit à la différence a incontestablement affaibli le principe d’une communauté de citoyens unis par un projet commun et des valeurs universelles de fraternité, d’égalité et de dignité primant sur tout relativisme géographique, culturel ou religieux.

Notre section est néanmoins persuadée que, malgré la dureté de l’époque, une majorité des gens, certes trop souvent silencieuse, aspire à la paix , la tolérance et la laicité qui les garantit.

Composée de personnes d’horizons variés sur le plan des origines  comme des parcours, notre association développe toute l’année des actions pour promouvoir l’ouverture plutôt que le repli.

Partenariat avec les centres sociaux, manifestations sportives, projets culturels, synergies avec l’éducation nationale et actions juridiques traduisent toute l’année  la volonté d’améliorer la situation.

Ce site a pour but de faire connaître une partie de nos actions, favoriser l’échange et peut être vous convaincre de nous rejoindre car l’engagement du plus grand nombre est indispensable

Martin Luther king relevait avec pertinence « Ce qui m’effraie, ce n’est pas l’oppression des méchants, mais l’indifférence des bons. »